Futur e maison
edition des halles
edition des halles
Rechercher dans futur-e-maison.com
Home page   
Home page   
Home page   
Home page   
Home page   
Home page                                                                                                                               Dernier numéro      Edito      Anciens numéros      Abonnements      Panier      Compte client
 



Combles : isoler, aménager > Des vérifications indispensables

Velux
Photo : Velux

Avec la rareté du foncier et la recherche des mètres carrés supplémentaires, les combles sont un véritable trésor sous le toit. Mais intervenir sur ces volumes ne s’improvise pas. Un diagnostic préalable est indispensable pour vérifier la faisabilité du projet dans le budget donné. Il permet aussi d’observer l’état de la charpente et de la couverture ; si des défauts sont identifiés, le projet d’aménagement devra inclure les réparations associées.
La configuration de la charpente possède une influence décisive sur la possibilité de réaliser le projet. Les charpentes en W ou composées d’une multitude de fermettes peuvent en effet entraîner des difficultés supplémentaires. L’autre point à vérifier concerne la résistance des solives qui soutiennent le plancher. Celui-­ci doit en effet être en mesure de supporter des charges importantes comme une baignoire ou tout autre équipement sanitaire.
Les dimensions des combles doivent par ailleurs être conformes à celles requises par le Code de la construction et de l’habitation : « La surface et le volume habitables d’un logement doivent être de 14 m² et de 33 m3 au moins par habitant, ce qui correspond à une hauteur moyenne de 2,35 m. » Attention, pour les combles, la surface habitable correspond uniquement aux parties dont la hauteur est supérieure à 1,80 m. Les soupentes sont donc à exclure du calcul. Si les combles n’entrent pas dans ces critères, on peut toujours envisager de faire surbaisser le plancher ou surélever la toiture.
Enfin, il ne faut pas oublier que le changement de destination des combles est soumis à l’obtention d’autorisations administratives. En effet, si le projet fait bénéficier de 20 m² de surface supplémentaire, il faudra déposer une demande de permis de construire. En dessous, une déclaration de travaux suffit.

Une part importante des déperditions thermiques d’une maison s’effectue par les combles. Dans le cas d’un plancher suffisamment solide et déjà isolé, il est recommandé de conserver cette isolation et de la renforcer si nécessaire. En l’absence d’isolation, deux cas de figure se présentent. S’il s’agit de réaliser un grenier destiné au rangement, l’isolant peut être posé sur le sol ou fixé aux rampants. Si vous projetez plutôt de créer des pièces d’habitation, l’isolation des rampants s’impose, qu’elle se fasse par l’intérieur ou par l’extérieur. Cette deuxième solution a l’avantage de pouvoir conserver la charpente apparente – ce qui est essentiel si elle a du cachet – et de ne pas réduire le volume habitable, mais cela nécessite bien sûr de déposer la couverture existante.

Page suivante : L’isolation en combles perdus


News-letter hebdomadaire

Abonnez-vous au magazine