Futur e maison
edition des halles
edition des halles
Rechercher dans futur-e-maison.com
Home page   
Home page   
Home page   
Home page   
Home page   
Home page                                                                                                                               Dernier numéro      Edito      Anciens numéros      Abonnements      Panier      Compte client
 





Domotique : quand la maison répond au doigt et à l’œil > La journée domotique

D’un seul geste, chaque équipement est activé simplement en appuyant sur l’interrupteur, à l’unité, en commande centralisée, pièce par pièce, fonction par fonction ou tout en même temps, avec ou sans télécommande. Gestionnaire d’ambiance lumineux, In One by Legrand.
Photo : Legrand

7 h 00. Le réveil sonne. À l’aide de la commande située près de la table de chevet, les volets s’ouvrent pour faire entrer les premiers rayons du soleil, avant même que vous n’ayez posé le pied par terre. Dans la cuisine, le café se prépare, et le sèche-serviettes de la salle de bains s’est mis en marche pour chauffer délicatement la serviette de toilette dans laquelle vous vous loverez douillettement en sortant de la douche.
8 h 00. Le travail n’attend pas. D’une simple pression sur un interrupteur, la maison est mise en sécurité ; contrôle de la fermeture de toutes les issues, mise en marche de la simulation de présence. Durant les périodes d’obscurité, les éclairages de la maison seront allumés de façon aléatoire pour dissuader les éventuels voleurs ! L’alarme est activée. De la même manière, les circuits à risque sont coupés (four, plaque de cuisson…), la température du chauffage est baissée pour économiser l’énergie et les volets seront fermés à l’heure programmée. Un coup de vent ? Le store du jardin se replie automatiquement. De son côté, le détecteur d’humidité veille au besoin d’arrosage des plantes. Différents capteurs surveillent également les situations inattendues (fuite d’eau, coupure de courant…). En cas d’incident, vous serez prévenu par téléphone, mais auparavant, des mesures d’urgence, telles que la coupure de l’arrivée d’eau, auront été prises.
18 h 00. Après une dure journée de travail, retour à la maison… Le portail et la porte du garage s’ouvrent automatiquement. Un coup d’œil sur la messagerie électronique avant de consulter la météo et les informations en ligne. Dès que la nuit tombe, l’éclairage extérieur s’allume durant quelques minutes à l’arrivée d’un visiteur ; il sera maintenu allumé si la discussion se prolonge sur le pas de la porte.
21 h 00. En fonction de l’ambiance désirée, un simple geste sur la télécommande universelle suffira à choisir l’intensité lumineuse, abaisser légèrement les volets, descendre l’écran du home-cinéma ou sortir le téléviseur de son meuble. La soirée pourra alors être consacrée au dernier film disponible sur le service de vidéo à la demande.
23 h 00. Il est temps d’aller dormir… De la chambre, un simple bouton prépare la maison pour la nuit : les lumières du rez-de-chaussée sont éteintes, les volets fermés et l’alarme sur l’ouverture d’une issue est activée. Et si, par mégarde, vous vous endormez le nez dans votre livre avec la lampe allumée, elle s’éteindra toute seule !
Loin du film de science-fiction, ce scénario est bien réel, et cela grâce à la domotique. Associant le mot domus (« maison » en latin) et le mot « informatique », la domotique assure différentes fonctions : la sécurité (alarmes), le confort (volets roulants), la gestion de l’énergie (programmation du chauffage) et la communication (téléphonie, commande à distance…). Grâce à des solutions simples et modulables, mises en réseau autour d’une « intelligence » centralisée, la domotique permet d’automatiser des tâches quotidiennes en les programmant ou en les coordonnant entre elles.

Page suivante : Du « tout domotique » à une approche « à la carte »


News-letter hebdomadaire

Abonnez-vous au magazine