Futur e maison
edition des halles
edition des halles
Rechercher dans futur-e-maison.com
Home page   
Home page   
Home page   
Home page   
Home page   
Home page                                                                                                                               Dernier numéro      Edito      Anciens numéros      Abonnements      Panier      Compte client
Futur-e-maison.com > Les actualités > L'énergie positive en favorise une autre


L'énergie positive en favorise une autre (17/06/13)
La nouvelle école élémentaire de Burnhaupt-le-Haut (68), réalisée par l'Atelier d-Form de Soultzbach-les-Bains, est la première école à énergie positive en Alsace et la deuxième en France. Répondant aux standards de la maison passive (Passivhaus), ce bâtiment de plain-pied et d'une surface de 1 000 m2 est doté d'une isolation permettant la maîtrise de la dépense énergétique.
L'ossature périphérique du bâtiment est en bois afin d'éviter au maximum les phénomènes de pont thermique. Radier et mur de refend sont en béton ; le radier est coulé sur 60 cm de mousse de verre isolante. La façade est revêtue d'un bardage ventilé en céramique extrudée (Alphaton, de Moeding) de trois couleurs, d'un poids de 45 kg/m2. Ces bardeaux double peau de 30 mm d'épaisseur sont fixés directement sur les montants de l'ossature en aluminium par des vis (SFS) à double filetage, selon un dispositif de type sarking. Utilisé à l'horizontale et à la verticale, ce système de fixation sur les montants évite le tassement du panneau support.
Le chauffage est assuré par trois sources d'énergie : le soleil (85 % de la façade sud sont composés de baies vitrées) ; une chaudière bois qui alimente en cas de besoin les deux seuls radiateurs situés dans le couloir de circulation ; enfin, les occupants de l'école : un enfant produit, selon sa taille, entre 70 et 80 kW en continu. Le défi énergétique pour un bâtiment passif est de consommer moins de 15 kW/m2/an. û l'issue de sa première année de fonctionnement, l'école a atteint cet objectif, la chaudière ayant chauffé trois mois seulement. Le système de ventilation double flux est associé à une chaudière à pellets de 15 kW. La très forte isolation en matériaux naturels est assurée par des murs de 46 cm et une toiture de 56 cm en ouate de cellulose et laine de bois rigide. Les fenêtres sont en triple vitrage et les fenêtres de toit en quadruple vitrage. Quant à la production en énergie électrique, elle est garantie par la mise en place de 280 m2 de panneaux photovoltaïques exposés plein sud et dont le surplus de production électrique est revendu à EDF.
' Surface de bardage posé : 300 m2
' Coût des travaux de bardage : 50 000 euros HT
' Surface utile intérieure : 935 m2 plus 366 m2 de surface extérieure couverte
' Entreprise lot charpente bois : Dattler, Feldbach (68)
' Entreprise lot isolation intérieure : Art'Eco, Colmar (68)
' Chauffage/ventilation : Bauer, Burnhaupt-le-Haut (68)
' Coût des travaux : 1,8 million d'euros

www.moeding.fr


À lire sur le même thème

Bépos

actualités les plus consultées

News-letter hebdomadaire

Abonnez-vous au magazine

Editions des Halles : Wood Surfer | Atrium Construction | 5 façades | Planète bâtiment | Bati Journal
futur-e-maison.com | L'Atelier bois | maisons-bois.com