Futur e maison
edition des halles
edition des halles
Rechercher dans futur-e-maison.com
Home page   
Home page   
Home page   
Home page   
Home page   
Home page                                                                                                                               Dernier numéro      Edito      Anciens numéros      Abonnements      Panier      Compte client
Futur-e-maison.com > Les actualités > IBC Solar développe ses activités en Europe et en Asie
IBC Solar développe ses activités en Europe et en Asie (08/02/11)
IBC Solar, spécialiste du photovoltaïque, développe ses activités en Europe et en Asie par le biais de nouvelles filiales en Turquie, au Royaume-Uni et en Chine. Avec ses nouveaux bureaux à Istanbul, Oxford et Pékin, le groupe allemand est désormais représenté sur dix marchés, avec des filiales dont il détient la totalité du capital. La Turquie est un marché très prometteur pour les générateurs photovoltaïques. Avec un ensoleillement de plus de 7,2 heures quotidien, et 2 640 heures par an, la Turquie offre un excellent potentiel, d’après l’Institut national d’études de la production d’énergie. Le territoire national turc a un potentiel de production d’environ 380 millions de kilowattheures (kWh), soit bien plus que dans la plupart de l’Europe. Les tarifs d’achat ont été récemment approuvés par le parlement turc et s’élèvent à 0,10 euros par kWh pour les propriétaires faisant l’acquisition d’une installation photovoltaïque avant fin 2015. Si des composants « made in Turkey » sont utilisés, ce tarif peut augmenter jusqu’à 0,05 euros de plus, selon la proportion de matériel utilisé. Tous les types d’installations photovoltaïques, avec une puissance maximale de 600 MWc, bénéficient de ces tarifs d’achat.
Bien que l’ensoleillement du Royaume-Uni soit moindre que celui de la Turquie, le sud atteint quasiment le niveau d’ensoleillement de l’Allemagne. Les efforts dans le domaine des énergies renouvelables étaient jusqu’à présent concentrés sur l’éolien, mais le Royaume-Uni a récemment décidé de développer le photovoltaïque pour atteindre ses objectifs fixés dans le cadre de sa lutte contre le réchauffement climatique. Le tarif d’achat pour des installations photovoltaïques sur des bâtiments neufs est d’environ 0,42 euros, et de 0,48 euros pour des installations sur des bâtiments existants. Pour des installations jusqu’à 10 kWc, le tarif est de 0,42 euros, tandis que, pour celles comprises entre 10 et 100 kWc, il est de 0,37 euros. Lorsque l’installation est d’une puissance comprise entre 100 kWc et 5 MWc, le tarif d’achat est d’environ 0,35 euros.
En Chine, le secteur photovoltaïque est en croissance constante également : non seulement parce que le pays est un gros fournisseur de modules, mais également car le coût grandissant de l’énergie en fait un marché prometteur pour les énergies renouvelables. Le gouvernement chinois a fait le choix d’attribuer l’essentiel des financements des énergies renouvelables à l’éolien et au photovoltaïque. L’objectif est d’atteindre, d’ici à 2020, 20 GW d’énergie solaire. Depuis 2009, le gouvernement chinois œuvre en faveur des installations photovoltaïques en toiture. IBC Solar y est déjà actif depuis quelques temps, et a renforcé cette présence depuis mars 2010 en devenant consultant pour le ministère chinois de la Construction pour la formation et la certification des installateurs photovoltaïques.
www.ibc-solar.fr


À lire sur les mêmes thèmes

énergie solaire | photovoltaïque

actualités les plus consultées

News-letter hebdomadaire

Abonnez-vous au magazine

Editions des Halles : Wood Surfer | Atrium Construction | 5 façades | Planète bâtiment | Bati Journal
futur-e-maison.com | L'Atelier bois | maisons-bois.com