Futur e maison
edition des halles
edition des halles
Rechercher dans futur-e-maison.com
Home page   
Home page   
Home page   
Home page   
Home page   
Home page                                                                                                                               Dernier numéro      Edito      Anciens numéros      Abonnements      Panier      Compte client
Futur-e-maison.com > Les actualités > "Le développement durable" : parole d'architectes européens
"Le développement durable" : parole d'architectes européens (12/02/13)
De plus en plus d'architectes déclarent que leurs clients sont demandeurs de développement durable. Voici certains résultats du rapport du 3e trimestre 2012 du Baromètre européen d'architecture, une étude trimestrielle menée auprès de 1 200 architectes en Europe.
L'importance du développement durable dans le secteur de la construction croît chaque année. Ce sujet exerce une grande influence, et davantage de parties prenantes au processus de construction le prennent en compte. En 2012, la majorité des architectes des six pays européens où Arch-Vision fait son sondage trimestriel déclare qu'il y a une demande de matériaux durables. Tout comme l'année dernière, la demande est plus forte en France (83 %), aux Pays-Bas (83 %) et en Allemagne (79 %), que dans les trois autres pays (Royaume-Uni, Espagne, Italie).
Quant aux investissements dans le développement durable, on voit à peu près le même tableau dans les six pays. Entre 36 % et 45 % des architectes s'accordent à dire que les clients sont prêts à investir dans des projets durables. Cette volonté a augmenté dans quatre des six pays, comparé à l'année dernière. Seuls les architectes allemands et français sont moins optimistes qu'il y a un an. Une partie moins importante des architectes observe que plus de clients sont prêts à investir dans le DD, comparé à 2011. Les architectes néerlandais ont un grand nombre de clients effectivement demandeurs de solutions durables mais, en revanche, pas prêts à y mettre le prix (46 %). Au Royaume-Uni, les clients de cette catégorie sont bien moins nombreux (25 %).
Les réponses des professionnels montrent également que les clients sont non seulement prêts à payer plus cher des matériaux certifiés durables, mais ils sont aussi prêts à payer des prix vraiment plus élevés (de 45 % et plus). C'est ce que pense presqu'un tiers (32 %) des architectes néerlandais. Leurs collègues des autres pays européens confirment également qu'un prix plus élevé semble être plus acceptable pour des produits certifiés.
Ces résultats, ainsi que de nombreux autres résultats et tendances du développement du marché européen de la construction, figurent dans le Baromètre européen de l'architecture.
www.arch-vision.eu


À lire sur les mêmes thèmes

architecture | européen | Baromètre

actualités les plus consultées

News-letter hebdomadaire

Abonnez-vous au magazine

Editions des Halles : Wood Surfer | Atrium Construction | 5 façades | Planète bâtiment | Bati Journal
futur-e-maison.com | L'Atelier bois | maisons-bois.com